Atelier histoire de l’art

 INTERVENANTS POUR LA SAISON 2018-2019

Mr Robert Uriac : retraité,  fut  professeur agrégé de philosophie et professeur d’esthétique à l’université de Rennes 2

Mme Sonia de Puineuf : en activité, professeur à l’université de Brest, docteur en histoire de l’art

Mme  Maëlle Thomas Bourgneuf : en activité,  diplômée de   chinois  (INALCO : institut  des langues et civilisation orientales,  élève de François Cheng. Diplômée  d’histoire médiévale (université de Paris VII)  et de sociologie (IFS de Paris)

Coût  70 €     11 séances,    22 heures,   les   cours sont indissociables.  Acompte de 25€ à l’inscription, le solde au 1er cours

En cas de désistement l’acompte reste acquis,  en vertu de l’article 14 de notre règlement intérieur

Lieux : soit dans un petit amphithéâtre de l’AGP3A à Plourivo, (demande en cours d’instruction)  soit  dans la salle de Cruckin  à Kérity

Jour :      le vendredi :   voir ci-dessous les dates de chaque professeur

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi  cet atelier les  années antérieures,  pour  appréhender ce programme.   La compétence et la pédagogie des professeurs  permettent  l’approche de l’histoire de l’art  à tout  public.

Contact Mme LEURANGUER Nicole  06/33/34/62/22
 

L’histoire du portrait

Autrefois  œuvre prestigieuse d’un peintre, réservée aux princes aux puissants, il est aujourd’hui à la portée d’un clic  du Smartphone  de chacun.

Pourquoi des portraits ? ses fonctions sont multiples il vise toujours à capter à travers  les apparences d’un visage et d’un corps ce qui constitue l’essentiel d’un être  sa dimension permanente ou du moins l’un de ses aspects fondamentaux qu’il dégagera aussi clairement que possible aux yeux de tous .

Qu’est ce qu’un portrait ?  une projection dans l’extériorité visible d’une invisible intimité. Une réduction à la fixité du plan d’une chair spiritualisée et perpétuellement mobile. Ce type de sujet, dans lequel la peinture affirme sa fonction représentative, n’est il pas rendu obsolète par la mécanique sans faille de la reproduction photographique ou, à l’inverse, par la tendance à l’abstraction de la peinture moderne et contemporaine ?

 

 

3 séances : les vendredis 9 novembre,  21 décembre et 25 janvier, de 14h30 à 16h30, avec Mr Robert Uriac

 

L’art des jardins

Ce cycle propose de découvrir l’art des jardins depuis la fin du moyen âge jusqu’à l’époque contemporaine. Cette histoire s’est construite grâce aux croisements multiples de plusieurs disciplines : architecture, peinture, tapisseries, enluminures mythologie, poésie pour donner des résultats spectaculaires. Ces références multiples et souvent érudites  seront examinées pour comprendre la richesse de la démarche créatrice des artistes jardiniers qui ont su remodeler le paysage pour répondre au goût et aux rêves de leur époque.

Le Paradis perdu : autour du jardin médiéval

Le jardin de la Renaissance et l’étrange jardin maniériste

Du Baroque au Classicisme : l’éclosion du jardin à la française

 

Le jardin au siècle des lumières : de l’exotisme au romantisme

Le jardin à l’ère industrielle : XIXème  et XXème siècles

Les métamorphoses du jardin contemporain

 

6 séances en compagnie de Mme Sonia De Puineuf

 

Vendredis : 11 Janvier, 18 Janvier, 1er Février, 8 Février, 1er Mars, 8 Mars  Horaires :   14h15 /16h15

 

Une journée à la découverte de l’art chinois,  en particulier  la notion du vide et du plein dans l’art chinois

L’objectif de l’intervention n’est pas de présenter l’évolution historique de la peinture Chinoise mais de  montrer qu’elle a un langage bien particulier et d’en saisir les principes de fonctionnement.

Né dans un contexte spécifique l’art pictural chinois se réfère à une cosmologie définie, à ses racines dans une écriture idéographique qui a privilégié l’écriture au pinceau et a favorisé la tendance à transformer les éléments de la nature en signes.

Lire une peinture, « voir » autrement,  ressentir le vide et le plein, décrypter ce langage nouveau pour notre esprit occidental.

2 séances en compagnie de Mme Maëlle Thomas-Bourgneuf , le vendredi 15 mars de 10h à 12h et de 14h à 16h.