Atelier histoire de l’art

Programme

Deux professeurs : Mr Robert Uriac et Mme Sonia de Puineuf.
Coût 70 € 14 séances, les deux cours sont indissociables. Acompte de 25€ à l’inscription, le solde au 1er cours.
Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi les cours antérieurs pour appréhender ce programme, la passion et la compétence des professeurs permettent l’approche de l’histoire de l’art à tout public.
Contact Mme LEURANGUER Nicole 06/33/34/62/22

 

Cours de Monsieur Robert URIAC

Professeur en retraite, agrégé de philosophie, il a aussi enseigné l’esthétique de l’art à l’université de Rennes 2.

Thème de l’année : Espace ,Perspective, Paysage

1ère ligne directrice : les étapes de l’élaboration de ce que l’on appelle la perspective centrale

Analyse de la mise au point de la perspective centrale à partir du Trecento Italien . Nous reconstituerons les étapes de son élaboration, de Giotto juqu’à Léonard de Vinci en insistant sur la réflexion théorique d’Alberti et sa métaphore de la fenêtre. Nous confronterons la peinture du Sud à celle du Nord ( Bourgogne et Flandres : les frères Limbourg, Van Eyck, Campin) qui élabore en même temps et par d’autres voies un traitement équivalent de l’espace tout en dialoguant avec l’Italie et ses courants humanistes. Dürer témoin éloquent de la confrontation des deux traditions retiendra notre attention. Nous verrons ensuite comment la maniérisme et l’âge baroque font des usages parfois stupéfiants de cette perspective instituée mais non figée en étudiant par exemple Tintoret et le Greco.
L’invention du cube perspectif permet l’étagement des plans, invite à élaborer la profondeur, conduit à une nouvelle représentation de la réalité qui nous environne : cités, architectures, maisons, mais aussi ce qu’on appelle la nature : ciels ,arbres, prairies, montagnes. Elle rend donc possible l’invention du paysage.

Deuxième ligne directrice du cours : les éléments d’une histoire du paysage de Patinir à Cézanne.

Nous verrons comment s’est noué le dialogue entre l’Italie et les Flandres autour de la double question du paysage et de son statut : considéré comme inférieur à la peinture d’histoire il va peu à peu prendre une place privilégiée, faisant sortir le peintre de l’atelier pour travailler en plein air « sur le motif » à l’égal de Cézanne. Partant de Patinir et Bruegel nous ferons retour à l’ Italie des frères Carrache où se forment le Lorrain et Poussin les grands peintres du paysage classique . Puis remontant en Hollande nous retracerons les étapes de cette forme de peinture Jusqu’à l’impressionnisme et Cézanne, nous demandant si malgré tout le genre n’est pas mort tué par la photographie en couleur ? Un tableau nous touche par son esthétisme, sa composition, son atmosphère, sa mise en couleur, sa poésie. C’est un ensemble de moyens par lesquels l’artiste exprime sa réflexion sur le plan de l’homme dans la société, le monde, sur la religion, la mort.
Les cours d’histoire de l’art dispensés par Mr Uriac nous ont toujours invités à aller au-delà du visible, ils nous ont conduits à engager un questionnement philosophique sous jacent à toute oeuvre. C’est pourquoi à la demande de nombreux participants des années antérieures Mr Uriac proposera 4 heures d’initiation à la philosophie, et ce un mercredi sur deux. Son programme de Philosophie de l’art : 1 : Platon et le néoplatonisme, (Plotin) – 2 :  Aristote, la poétique – 3 : Kant, Esthétisme, Génie, symbole – 4 : Hegel, l’art figure de l’esprit.

8 séances / le mercredi de 14h30 à 16h 30, le mercredi suivant de 14h30 à 17h30 (dont 1h de philo)
Mr Uriac conseille aux futurs auditeurs, de lire la poétique d’Aristote : collection classique en poche, les belles lettres avec texte grec et notes détaillées.
lieu : Collège Chombart de Lawe. Les mercredis 18 Octobre , 15 Novembre, 13 décembre, 31 Janvier, 21 Février, 14 Mars ,11 Avril , 16 Mai

Cours de Madame Sonia de Puineuf

En activité, elle enseigne l’histoire de l’art à l’université de Brest , elle est docteur en histoire de l’art. Les participants de l’an passé ont voté pour le thème suivant : les grandes artistes au fil des siècles.
Ce cycle d’atelier propose pour chaque séance une approche monographique autour d’une grande artiste qui a marqué son époque. Le statut de la femme peintre sera envisagé dans le contexte social des divers siècles abordés. De la belle rebelle du 17ème siècle à l’artiste conceptuelle Féministe du 20ème siècle en passant par une artiste qui a sombré dans la folie, le parcours laisse la place à la contemplation et à l’interrogation. Un beau cycle pour les femmes et ceux qui les aiment.
1 Artemisia Gentilleschi / 2 Elisabeth Vigée le Brun / 3 Camille Claudel/
4 Sonia Delaunay / 5 Niki de saint- Phalle / 6 Yoko Ono

6 séances le vendredi de 14h30 à 16H
Lieu: salle de Cruckin à Kérity. Les Vendredis 12 Janvier, 19 Janvier, 2 Février, 9 Février, 16 Février, 23 Février.

Mme Leuranguer proposera en fonction de son emploi du temps, une séance qui pourrait s’adresser aussi aux participants du voyage en Picardie, qui eut lieu en juin 2017. La visite de l’historial de Péronne ayant été un moment important de ce séjour. Thème : « Comment traduire la violence dans l’art » , en particulier Otto DIX un artiste au front durant la grande guerre