travaux historiques du juge Jules Le Chapelain

Le projet de publication des travaux historiques du juge Jules Le Chapelain arrive à son terme. Le livre de 272 pages sera publié début décembre sous le titre de "Promenades historiques dans le pays de Paimpol". L'histoire de Paimpol et de sa région sous forme de feuilletons ou d’articles isolés.

Avant la sortie de l'ouvrage, la Séhag lance une souscription au prix préférentiel de 20 euros au lieu de 23 euros prix public. Souscription qui court jusqu'au 30 novembre prochain.

Cet ouvrage a mobilisé de nombreux bénévoles de l'association et des membres de la famille de l'auteur, dont René Méheux. La partie scientifique (choix des textes, annotations via des notes de bas de page) a été réalisée sous la houlette d'Annie-Claude et Yves Ballini, qui sont à l'origine du projet. Le livre comprend une introduction rédigée par Annie-Claude Ballini qui présente l'auteur et ses travaux. Il est richement illustré et comprend plusieurs photos inédites.

Les personnes intéressées peuvent contacter la Séhag par courriel :  sehag.contact@gmail.com ou par téléphone au 06 11 71 57 73.

De tous les écrivains paimpolais, Jules Le Chapelain est certainement celui dont les talents variés restent injustement méconnus. Malgré les encouragements de son ami et compatriote Armand Dayot ainsi que ceux de l'écrivain François Ménez, celui qui resta pendant toute son existence juge de paix à Paimpol, resta le collaborateur exclusif du Journal de Paimpol, ancêtre de La Presse d'Armor.

Il ne publia jamais ses travaux dans des livres ou des revues. Le Paimpol-Guide, édité en 1907 par Jean-Louis Le Flem, imprimeur et patron du  journal est le seul ouvrage imprimé de l'auteur. Publication anonyme, cependant, comme le furent les articles signés de mystérieux X., K, Klasker, ou au mieux J.C, ce qui contribua à plonger son œuvre dans l'oubli, ce que ce livre a pour vocation à réparer. Il rassemble donc ses écrits historiques, le Paimpol-Guide, les articles sur l'histoire de Paimpol et de sa région publiés dans le Journal de Paimpol sous forme de feuilletons ou d’articles isolés et certains travaux inédits conservés par sa famille. Ces œuvres de Jules Le Chapelain constituent un corpus aussi important que varié qui concerne l’histoire et le patrimoine du pays de Paimpol. Il est grand temps de redécouvrir celui qui fut un homme intègre et impartial dont l'immense culture fut tout entière dédiée au pays de Paimpol.

Jules Le Chapelain est né à Paimpol en 1853 où son père fut instituteur pendant 17 ans avant de se lancer dans le commerce et l'armement à la
pêche de la morue en Islande. Ne présentant aucune disposition pour la mer ou le commerce, Jules Le Chapelain fit des études brillantes au lycée impérial de Saint-Brieuc puis des études de droit à Paris. Dès sa licence obtenue, il revint à Paimpol où il occupa un poste d'huissier puis de juge de paix du canton. Affligé d'une surdité qui augmenta avec l'âge, il fut emporté par une pneumonie hivernale en janvier 1928.

Les travaux du premier historien de Paimpol : Jules Le Chapelain
272 pages, format 160 x 240, 82 photos en couleur et en noir et blanc.
Imprimé en Bretagne
PRIX DE VENTE PUBLIC : 23 €.
PRIX EN SOUSCRIPTION : 20 euros jusqu’au 30 novembre 2021