);

 Les croisades vues par les historiens des pays d’Islam

Le phénomène des croisades a opposé deux mondes qui se distinguaient sur les plans religieux, économiques, culturels et scientifiques. La conférence présentera ces grands événements qui ont occupé plus de deux siècles, en tenant compte, à la fois, des visions et des analyses des deux camps qui étaient en présence. Elle évoquera aussi les initiatives qui, pendant ces deux siècles d’affrontement, allaient à contre courant des conflits militaires et des oppositions idéologiques, en particulier dans le domaine du commerce et dans celui des activités scientifiques.

Ahmed Djebbar est mathématicien et chercheur en histoire des sciences au sein du laboratoire Paul Painlevé (CNRS), il est spécialisé dans les mathématiques de l’Occidentmusulman (Espagne musulmane et Maghreb). Il est également professeur d’histoire des mathématiques à l’université des sciences et technologies de Lille.

Il est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages dont : Une histoire des sciences arabes, Une histoire de la science arabe (Entretiens avec Jean Rosmorduc), L’Algèbre arabe, genèse d’un art, L’Âge d’or des sciences arabes, Les Sciences arabes en Afrique : mathématiques et astronomie (avec Marc Moyon). Il a notamment été commissaire scientifique de l’exposition « L’âge d’or des sciences arabes » à l’Institut du monde arabe à Paris en 2005. Il fut aussi, auparavant, conseiller du président algérien Mohamed Boudiaf, assassiné le 29juin1992. De juillet 1992 à avril 1994, il occupa le poste de ministre de l’Éducation nationale en Algérie.