Histoire Art

Description

Histoire de l’art

 

Sonia OLCESE

 D'origine italienne, génoise de souche, Sonia OLCESE est guide conférencière et en charge de l’atelier d’histoire de l’art à l’UTL de St Malo.

Elle présentera en 10 ateliers regroupés en   5 journées (10h-12h et 14h-16h) un domaine non encore abordé précédemment, l’art scandinave.

Coût : 60 €  pour 10 séances de 2 heures

Dates : Les Vendredis 7 & 21 janvier, 4 & 25 février, 11 Mars

Lieu : Salle municipale de Ploubazlanec. Acompte de 20€ à l’inscription, le solde au 1er cours

Responsable de l'atelier : Patrick BLAYO  06 43 80 99 52

 

L'ART SCANDINAVE 1870 – 1920

Introduction : les pays scandinaves au XIXe siècle, entre quête identitaire et recherche de modernité

L’irrésistible attrait de la France: Les jeunes artistes scandinaves nés au milieu du XIXe siècle, en rupture avec les académies de Beaux-Arts de leurs pays recherchent de nouvelles sources d’inspiration. Après 1870 ils affluent nombreux en France. Tous passent par Paris, étudient aux académies privées, exposent aux salons et y découvrent de nouveaux courants artistiques. Ils tombent sous le charme de la vie parisienne et des paysages d’un pays si différent du Grand Nord, sur lequel, de retour à leurs pays d’origine, ils porteront désormais un nouveau regard.

Les finlandais(es) à la découverte de la Bretagne: Chaque été, à la fermeture des académies de beaux-arts parisiennes, de nombreux artistes quittent la capitale pour la Bretagne, où les conditions climatiques sont idéales pour travailler en plein air. Parmi les nombreux finlandais, figure un groupe de femmes peintres talentueuses (Helene Schjerfbeck, Maria Wjik…) et déterminées à obtenir la reconnaissance qu’elles savent mériter.

Pas d’idylle sous le ciel boréal: Le naturalisme scandinave (et russe) Fortement influencés par le naturalisme de Jules Bastien-Lepage et sensibles aux enjeux sociaux et culturels de leurs pays, des artistes comme le finlandais Albert Edelfelt ou le russe Sergueï Ivanov livrent un portrait cru et loin de l’idéalisation académique de la vie des paysans et des classes sociales plus pauvres.

Akseli Gallen Kallela: le peintre national finlandais. Finlandais suédophone, Gallen Kallela (1865 – 1931) se passionne dès sa première jeunesse pour la culture finlandaise et adhère au mouvement de la Jeune Finlande qui défend l’identité du pays. Ses œuvres inspirées des légendes finlandaises et de la saga nationale du Kalevala font de lui aujourd’hui encore le peintre national finlandais par excellence.

L’univers intime et troublant de Vilhelm Hammershøy: Quand le temps s’arrête dans d’infinies nuances de gris Artiste solitaire et réservé, le danois Vilhelm Hammershøi (1864 - 1916) évolue sa vie durant dans un cercle restreint de lieux et personnes. Si surtout ses scènes d’intérieurs sont célèbres, l’ensemble de son œuvre semble suspendu dans le silence d’une atmosphère poétique et mystérieuse, construite à travers une sobre palette de couleurs qui décline le gris dans toutes ses nuances.

Peder Severin Krøyer, le peintre de l’”heure bleue”, et le groupe de Skagen: Avec Hammershøi, P.S. Krøyer (1851 - 1909) est considéré un des plus grands peintres danois du XIXe siècle. Peintre de plein air, mais éloigné des impressionnistes, il restitue avec subtilité et délicatesse. Il découvre en 1882 le bourg de pêcheurs de Skagen, où une colonie d’artistes s’est également installée. Ici il trouve une source d’inspiration inépuisable dans la vie des pêcheurs, les amis, et surtout dans la « lumière bleue », qui au crépuscule éclaire pendant l’été les rivages baltiques. Le musée Marmottan Monet vient de lui consacrer (2021) la première exposition monographique en France.

Edvard Munch, précurseur de l’expressionnisme: Son tableau le Cri, réalisé en cinq versions différentes, est parmi les chefs-d’œuvre iconiques du XXe siècle. Pourtant, de son vivant (1863 - 1944) le peintre norvégien connaît souvent l’hostilité du public et de nombreux « succès de scandale ». Poursuivi toute sa vie durant par le spectre de la maladie et de la souffrance, il livre dans ses œuvres une méditation dérangeante sur la vie et la mort. Son style agressif et profondément original en fait un précurseur de l’expressionnisme.

August Strindberg, peintre et photographe expérimentateu: Le romancier et dramaturge suédois August Strindberg (1849 - 1912), très proche d’Edvard Munch, est très attiré par les arts visuels aussi. Il pratique la peinture et la photographie de manière sporadique mais profondément créative. Il aime expérimenter, en faisant la part belle à l’automatisme et au hasard qui métamorphosent l’œuvre en cours de réalisation pour atteindre « l’extraordinairement bizarre ».

Helsinki, un bouillonnant laboratoire d’architecture au tournant du XIXe siècle: Entre 1870 et 1920 la Finlande connaît un essor économique remarquable, lié à l’éveil nationaliste qui culmine avec l’indépendance du pays de la domination russe. En 1892 est fondé le Club des Architectes Finlandais, qui favorise la pénétration du Modernisme dans le pays. Le renouveau architectural trouve terrain fertile principalement à Helsinki. D’étonnants immeubles privés et publics voient le jour et des projets d’urbanisme ambitieux rêvent de transformer la petite capitale dans une ville grande et moderne.

Konrad Mägi, la nature comme lieu du mystère et du métaphysique: Au tournant du XXe siècle les majestueux paysages norvégiens exercent un fort attrait sur les peintres estoniens. Parmi eux, Konrad Mägi (1878 - 1925), artiste bohémien, tourmenté et aujourd’hui encore relativement peu connu. Ses tableaux aux couleurs flamboyantes, aux lumières éblouissantes transfigurent la nature dans une vision onirique, qu’il s’agisse des paysages norvégiens et estoniens, ou des rivages italiens qu’il découvre le temps d’un voyage en 1923. Sonia Olcese – programme art scandinave 1870 – 1920 UTL Goëlo 2021-22 3

Gustav Vigeland, le Rodin norvégien ? Gustav Vigeland (1869 – 1943) est incontestablement le plus célèbre sculpteur norvégien, connu principalement pour le cycle de 212 sculptures installées dans le Frognerpark à Oslo et illustrant le cycle de la vie humaine. Même si Vigeland a toujours nié d’avoir été influencé par l’œuvre d’Auguste Rodin, ses œuvres de jeunesse en particulier révèlent des points communs entre les deux artistes comme l’intérêt pour l’art gothique et le Moyen Âge.

 

Détail
Animateurs/Professeurs
Sonia OLCESE
Lieu
Salle de réception, Mairie de PLoubazlanec
Durée
22h00
Session
Prix
60 €
Nombre de places
45